Accueil > Beauté > 5 choses à savoir sur la liposuccion
Jambes qui dépassent d'un hamac

5 choses à savoir sur la liposuccion

Si vous acceptez difficilement certaines parties de votre corps, vous avez sûrement déjà pensé à la liposuccion. Cet acte de chirurgie esthétique permet de retirer les amas graisseux localisés qui restent malgré des régimes. Mais la liposuccion n’est pas à prendre à la légère ; ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il y a un délais de 15 jours entre la première consultation avec le chirurgien et l’opération. Voici 5 choses à savoir avant de prendre rendez-vous.

La liposuccion ne fait pas maigrir

C’est là l’idée reçue la plus courante que de penser à la liposuccion comme une alternative au régime. Pourtant, par exemple, tout le monde sait que les implants mammaires (voir à Lyon) ne font pas grossir.

Justement, cet acte intervient au moment où l’on se rend compte de zones de graisses disgracieuses après une période de régime et/ou de remise en forme. La liposuccion est totalement inutile dans des situations d’obésité et d’embonpoint sévère.

Elle s’adresse aussi aux hommes

Même si ce sont 80% qui y ont recours, les hommes sont pourtant tout aussi concernés.

Par ailleurs, les effets de la liposuccion sont plus visibles sur des patients jeunes qui la peau encore très élastique ; une fois les amas graisseux supprimés, la peau se retend plus facilement que pour des patients plus âgés.

Elle n’est majoritairement pas remboursée

La liposuccion est avant tout un acte de chirurgie esthétique, donc superflu par son essence. Elle n’est donc pas prise en charge la plupart du temps.

Son remboursement n’est en effet possible que si l’on justifie d’une maladie ou de séquelles, qui justifient une reconstruction d’ordre médical.

Des tarifs du simple au double selon les praticiens

En fonction des villes, du matériel, du praticien et de la zone traitée, le tarif ne sera pas du tout le même :

  • de 1 500 à 3 000 euros pour la zone des hanches ou des cuisses ;
  • de 900 à 1 900 euros pour la ceinture abdominale ;
  • entre 1 000 et 2 000 euros pour le visage (cou, menton) ;
  • entre 700 et 1 100 euros pour les genoux.

Voir les tarifs pour une liposuccion à Lyon

Peu de contraintes post-opératoires

Bien que ce soit une opération, elle ne laisse presque aucune cicatrice, et s’il y en a, elles s’estompent très souvent avec le temps.

En revanche, pour soutenir l’action de la liposuccion, il faudra porter un panty (pour le ventre ou les jambes) : similaire à un legging troué au niveau de l’entrejambes, il permet de bien gainer les zones traitées pour que la peau reprenne de son élasticité rapidement.

Dans tous les cas, ne vous attendez pas à voir des résultats immédiatement, il faudra attendre entre 3 et 4 mois, sachant que c’est très variable d’une personne à l’autre.